Écartelé entre hier et demain, le CIO schizophrène

Par Romain Sammut, partner IT Advisory, DXC

Avec la transformation digitale, la DSI se trouve soudain confrontée à une évolution considérable de ses missions et de son positionnement sans qu’il soit pour autant question pour elle de se départir de son rôle traditionnel de bâtisseur et de garant des fondations technologiques de l’entreprise. « Ce n’est pas la première fois que l’informatique vit une rupture, même si celle-ci est sans doute l’une des plus rapides et des plus violentes. Nous sommes donc dans une adaptation permanente, ce qui peut occasionner une certaine schizophrénie », note Frédéric Gimenez, CIO groupe de Total.

Schizophrénie, c’est aussi le mot qu’emploie Yves Le Gélard, vice-président exécutif, CIO et CDO d’Engie, lorsqu’il décrit sa mission : « D’un côté, je suis celui qui est chargé de réaliser des économies, et, de l’autre, celui à qui il appartient de les réinvestir dans le digital. »

Pour le DSI, réduire les coûts de fonctionnement de l’existant apparaît donc comme un préalable incontournable à l’innovation. Malheureusement, la plupart des entreprises ont déjà largement exploré les pistes les plus évidentes en la matière. « Pour faire des économies, on a harmonisé, consolidé, massifié, mais on arrive un peu au bout de cette logique, même si l’automatisation laisse encore des perspectives de progrès. Il va falloir trouver de nouveaux moyens, en rupture avec les approches traditionnelles, et le cloud en fait incontestablement partie », explique Frédéric Gimenez. Désormais adopté sans réserve, malgré les ajustements techniques, humains et contractuels qu’il nécessite, le cloud ne retient pas seulement l’attention des DSI pour son paiement à l’usage mais aussi pour d’autres bénéfices qui se découvrent progressivement : introduire de la variabilité dans le pilotage des infrastructures, recourir plus facilement à de logiciels open source pour une fraction du coût des outils propriétaires, profiter de la puissance d’innovation des acteurs du cloud, ou encore apporter davantage de commodité et d’agilité aux développeurs.

Parallèlement à la réduction des coûts, l’efficacité opérationnelle est en effet le deuxième grand chantier des DSI pour se mettre en ordre de bataille pour le digital. « Nous envisageons l’efficacité selon trois axes : la frugalité des développements, c’est-à-dire leur sélection par la valeur jusqu’à un niveau très fin de granularité ; la livraison continue, qui étend la notion d’agilité de bout en bout ; et le cloud », détaille Carlos Gonçalves, directeur des infrastructures informatiques de la Société Générale. Inspiré des GAFA, « qui nous ont montré une autre façon de faire de l’informatique » dit-il, cette approche est aussi, selon lui, un socle pour saisir les futures opportunités technologiques car les équipes informatiques se trouvent dès lors dans un dialogue itératif permanent avec leurs clients et prêtes à accepter les nouveautés et les changements venus de l’extérieur.

Enfin, troisième tâche essentielle pour établir un pont entre l’informatique d’hier et celle demain, pour assurer le quotidien tout en préparant l’avenir : la modernisation des applications. Signe de l’importance de ce sujet, les CIO le placent au deuxième rang de leurs priorités pour les trois prochaines années, juste derrière le big data et l’analytique, dans l’enquête menée par The Economist Intelligence Unit pour l’édition 2016 du Baromètre CIO de DXC (37 % et 38 % respectivement). Car transformer les applications en services de façon à pouvoir plus facilement les intégrer à de nouveaux usages, c’est tout à la fois préserver les investissements et créer de nouvelles opportunités.


CSC organisait le 24 novembre 2016 un événement de restitution des résultats de son septième Baromètre CIO. Les citations qui émaillent cet article sont extraites des tables rondes de l’événement.

Retrouvez tous les meilleurs moments de l’événement en vidéo sur notre chaîne YouTube.

Téléchargez le rapport Baromètre CIO 2016 : Les recettes des leaders du digital

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: