Le cloud et le monde de la technologie, en évolution constante

Je travaille dans le secteur de la technologie depuis de nombreuses années, de la construction d’ordinateurs à l’installation de réseaux, en passant par la programmation dans différents langages et encore bien d’autres rôles. Si une chose a été une constante dans ma carrière, c’est bien le changement.

J’ai vu défiler les ordinateurs, d’abord de 8 bits, puis 16, 32, jusqu’ à être équipés de plusieurs processeurs et  noyaux. J’ai pu observer l’évolution sur le marché du travail dans le secteur de la programmation de Cobol à  DBase puis C et Java. Un de mes postes faisait de moi « le type du réseau » et je passais mes journées à équiper mes clients qui avaient des câbles coaxiaux 10Base2 de câbles 10Base-T.

Un peu plus tard, les clients ont enfin réalisé qu’ils avaient besoin d’un serveur réseau et j’ai donc commencé à installer du Banyan Vines, du Novel Netware 2.0a, du Lan Manager et bien d’autres. Et pourtant, ce que j’aurais vraiment dû installer c’était un système d’exploitation réseau (NOS en anglais pour Network Operating System).

Dans le monde de la technologie, le meilleur est toujours à venir. Ces nouveautés toujours meilleures sont d’abord adoptées par les entreprises leaders de leurs catégories qui ouvrent la voie pour que le reste suive et la technologie en question se diffuse au plus grand nombre. L’évolution peut se baser sur le matériel informatique, sur un logiciel ou bien sur une combinaison des deux.

Par exemple, une fois que Windows NT a été diffusé sur le marché et s’est avéré fiable, il y avait beaucoup moins de systèmes d’exploitation réseau en cours d’installation. Il ne s’agissait plus de débattre s’il aurait été mieux d’installer un NOS, ou quel protocole (IPX / SPX, NDIS, TCP / IP, etc.) était meilleur. Il allait de soi que Windows NT offrait un service de gestion des utilisateurs, de configuration de  la sécurité pour accéder aux fichiers / répertoires et encore bien d’autres choses, et les entreprises voulaient toujours faire un pas de plus sur le chemin de l’évolution. Comment cela rendrait mon travail plus facile tout en améliorant mon entreprise?

Au fil des années, j’ai travaillé pour différentes start-up et j’ai pu voir de mes propres yeux comment les clients n’en revenaient pas lorsque nous trouvions une solution à l’un de leurs problèmes jusque-là impossible à résoudre. Par exemple, lorsque des entreprises habituées jusque-là à travailler avec des montagnes et des montagnes de documents en format papier ont vu débarquer un système numérique de gestion des documents qui leur permettait d’utiliser des scanners à grande vitesse pour intégrer des documents dans un ordinateur. Lorsqu’ils ont vu en action la reconnaissance optique de caractères qui permettait de convertir des images en fichiers texte et d’indexer ces mêmes fichiers pour pouvoir effectuer des recherches, ils n’en croyaient pas leurs yeux.

Mais, comme il arrive avec l’ensemble de la technologie, à un certain point, les dernières avancées deviennent monnaie courante et les clients en demande plus. Ils se demandent alors: “Que puis-je faire mieux à présent ?”.

Le cloud, le secteur dans lequel je travaille maintenant, est en train de suivre le même chemin que ses prédécesseurs. Le facteur “wow” de l’exécution de plusieurs ordinateurs virtuels sur un seul ordinateur s’est estompé. Il est devenu banal de télécharger des éléments sur une plateforme tout en continuant à les consulter.

Le cloud a encore de belles heures de gloire devant lui mais ce qui va changer c’est la manière dont les entreprises l’utilisent. Au début, il s’agissait d’exécuter sur un même et grand serveur plusieurs éléments (AMI, instances, charge de travail, etc.), des systèmes d’exploitation et des applications préinstallés et configurés. La technologie permettrait de créer des éléments et de les maintenir actualisés, d’en créer ou en déployer manuellement à partir de la bibliothèque et sur demande – ce qui représentait un travail à temps plein pour plusieurs personnes.

Puis les choses ont évolué, il s’agissait ensuite d’abaisser les coûts de l’entreprise faisant basculer les éléments vers un cloud public (tout en maintenant un centre de données en local, c’est-à-dire un cloud privé). Le monde « as a service » a fait timidement son entrée avec les services de logiciels en mode as a service et était alors vu comme une niche de marché assez réduite, une solution spécifique à certains secteurs comme les services, l’assistance ou la vente. De nos jours les solutions en mode as a service sont de plus en plus nombreuses que ce soit pour les plateformes ou les infrastructures… sans parler de l’Internet des objets (IoT).

Le changement n’est pas près de s’arrêter. Les fournisseurs de cloud doivent aller plus loin. Les clients veulent plus de fonctionnalités, de stockage, d’équilibreurs de charge, de pare-feux, etc. Il est vrai que certains fournisseurs offrent déjà ces fonctionnalités. Mais les choses doivent évoluer encore plus. Dans quelques années certains acteurs ne seront plus de la partie, d’autres se feront racheter, mais il en restera encore de nombreux sur le marché. Dans ce scénario chacun tentera d’être plus compétitif que son voisin, que ce soit au niveau des coûts, des fonctionnalités et même des deux à la fois.

Pour moi le cloud est la plaque tournante de la technologie. Les fonctionnalités proposées par les fournisseurs n’auront de cesse de se modifier, tout comme les attentes des clients et la manière dont ceux-ci voudront l’utiliser. Certaines attentes pourront être complètement satisfaites et d’autres se verront offrir des solutions avec des outils propres à chaque secteur pour combler certaines lacunes.

Le cloud, qu’il soit public ou privé, continuera à faire partie intégrante de la stratégie d’entreprise, mais les attentes seront sans cesse nouvelles et changeantes.

Pourquoi ? Parce que les choses fonctionnent ainsi dans le monde de l’entreprise, le changement est constant.


Auteur: Tobin Isenberg

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: