Entreprises : la disruption ou l’extinction

Les technologies et les idées sont dites « disruptives » lorsqu’elles résolvent des problèmes simples et communs différemment des méthodes généralement employées. Les technologies et les idées disruptives ont également le pouvoir de créer de nouveaux marchés. Pensez à Internet (et à la création des marchés de l’édition et de la publicité en ligne), aux réseaux de communication sans fil (dopés par les smartphones) ou encore à la sphère des services, avec des acteurs tels qu’Airbnb qui a permis à n’importe qui de louer sa maison à tout le monde.

Si elle permet de créer, la disruption peut aussi détruire. Par exemple, la publicité en ligne et le contenu gratuit ont mis en péril les publications imprimées, tandis que le streaming et les services de vidéo online comme Netflix a condamné la géant de la location vidéo Blockbuster.

Mais la disruption ne concerne seulement pas les inventeurs de produits et de services innovants. Les entreprises doivent surveiller de près les bouleversements susceptibles d’améliorer leurs processus internes, le développement de produits et services et la productivité des employés. La technologie mobile en est un bon exemple : la technologie mobile donne une flexibilité sans précédent en termes de lieux et d’horaires aux employés. Cela les rend plus efficaces et plus satisfaits, car la technologie mobile correspond mieux à leurs besoins et, dans le cas des employés de la Génération Y , à leurs expériences.

Inversement, les entreprises qui évitent ou rejettent activement les ruptures seront inévitablement à la traîne face à leurs concurrents qui prendront à bras le corps les changements. Quelle force de vente nomade sera la plus dynamique et la plus efficace : celle équipée d’ordinateurs portables et de téléavertisseurs, ou celle équipée de smartphones et de tablettes ?

La disruption peut prendre plusieurs formes, comme le note Matt Johnson, collaborateur d’ITProPortal:

Souvent, la disruption signifie simplement regarder vers l’intérieur. Il est crucial d’analyser les processus internes et d’identifier les domaines qui pourraient être améliorés. Des irritations mineures, comme avoir plusieurs appels téléphoniques et envoyer plusieurs emails pour obtenir un document, ou des retards dus à l’absence de communication avec des personnes se trouvant dans des fuseaux horaires différents, peuvent entraîner au fil du temps une baisse importante de la productivité. De petits changements, comme l’adoption d’une technologie pouvant améliorer la communication et permettre la collaboration, peuvent avoir un impact important sur la productivité.

Difficiles parfois à percevoir, les opportunités nées de la disruption sont nombreuses.

Les considérer comme des options serait pourtant une grande erreur, car elles n’ont rien de facultatif.

Les entreprises ne parvenant pas à accompagner les disruptions de leur marché, et à en tirer parti, sont vouées à l’échec.

Disruption ou extinction : le choix vous appartient.

Auteur : Chris Nerney

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: