3 astuces pour rendre votre magasin plus attrayant aux yeux de la génération Z

woman-shopping

À bien des égards, il est contre-intuitif de dire aux distributeurs qu’ils doivent passer plus de temps dans leurs magasins physiques. Les consommateurs ne font-ils plus d’achats en ligne ? Pour autant même si les ventes en ligne ont augmenté, elles ne représentent encore qu’environ 15% de l’ensemble des ventes au détail.

Aujourd’hui, nous constatons que les consommateurs ne recherchent pas toujours le moyen le plus rapide, le moins cher et le plus facile pour acheter un produit. Le cabinet d’études australien ACRS a constaté que 48% des partisans du shopping en ligne souhaitent toujours faire des achats en magasin.

Cette tendance augmentera car la génération Z – maintenant âgée entre 8 et 23 ans – continuera d’influencer le marché. Une étude réalisée par Ernst & Young a révélé que 93% des parents de la génération Z  déclarent que leurs enfants ont une réelle influence sur les dépenses de la famille.

Rappelez-vous que la technologie est intuitive pour ce groupe plus jeune. Ils cherchent quelque chose de différent. S’ils veulent du vernis à ongles par exemple, ils voudront aller dans le salon de manucure d’un grand magasin pour se faire poser le vernis et ainsi vivre une expérience complète. Ils orientent tout naturellement les parents et les grands-parents vers des magasins qui répondent à leurs désirs et leurs besoins.

Voici trois conseils pour les distributeurs cherchant à rendre leurs points de vente physiques plus attrayants aux yeux des acheteurs de la « Génération Z » et leurs familles :

  • Offrez une expérience amusante. Les libraires Harry Hartog en Australie sont devenues l’un des meilleurs exemples de magasin offrant aux consommateurs beaucoup plus que de simples rayons livres. Dans tout le magasin, les présentoirs sont décorés avec les personnages des ouvrages pour enfants qu’ils mettent en avant. Il y a des zones de lecture avec des meubles confortables où les jeunes enfants peuvent interagir entre eux et avec les personnages. En tant que parent, je me sens très à l’aise d’emmener mes enfants dans ce type de magasin et je repars souvent avec plusieurs livres achetés. Il en va de même pour Bunnings Warehouse, une chaîne de bricolage qui possède une cafétéria, une aire de jeux, des ateliers de maquillage pour enfants et de rénovation pour adultes. La chaîne de magasins essaie de trouver les bons arguments pour que tous les membres de la famille visitent le magasin.
  • Fusionner les mondes online et physique. Les distributeurs doivent encore développer leurs activités en ligne parce que cette partie du marché continuera de croître. Toutefois ils doivent penser de manière plus créative à l’utilisation de leur plateforme online. Un bon exemple est celui des librairies qui mettent à disposition des ordinateurs pour que les enfants plus âgés puissent effectuer des recherches de titres pendant que leurs plus jeunes frères et sœurs s’amusent dans les aires de jeux. Harry Hartog n’a toujours pas de site marchand, il a donc de quoi se retrousser les manches pour intégrer le monde online dans le monde physique. Gardez à l’esprit qu’un pourcentage croissant de personnes achètent d’abord en ligne avant d’entrer dans le magasin pour y réaliser un achat. Les concessionnaires d’automobiles l’ont bien compris en honorant le prix donné par le site Internet aux acheteurs se rendant chez le concessionnaire.
  • Devenez membre de la communauté. Bunnings fait équipe avec des clubs de sport locaux et des groupes communautaires pour faire fonctionner son «Sausage Sizzles» dans leurs magasins. Lorsqu’ils sont combinés avec toutes leurs autres actions, les événements « barbecue » créent un environnement où les familles sont heureuses d’aller à un magasin de bricolage et d’y passer la quasi-totalité de la journée là-bas.

Repensez à toutes les grandes expériences de vente au détail du passé. Il y a des années, nos parents et grands-parents faisaient leurs courses au Bon Marché ou aux Galeries Lafayette non seulement pour acheter un article ou deux, mais pour y passer la matinée, déjeuner et faire du shopping tout l’après-midi. Les distributeurs doivent faire en sorte que leurs magasins redeviennent une destination et non pas plus un endroit où les consommateurs se contentent de passer prendre le produit. Avec l’arrivée de la génération Z en tant que force de marché, les données démographiques changent. Les enseignes qui peuvent le mieux combiner l’expérience physique et online au sein même du magasin tout en développant leurs activités en ligne s’assureront la réussite pour les années à venir.

Auteur : Tania Jollie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: