Plus d’intelligence avec les fournisseurs de services cloud du futur

clouds-in-sky

Selon un récent rapport, les fournisseurs de services cloud  commencent à proposer aux entreprises des technologies intelligentes pour se démarquer des concurrents.

« Pour augmenter leur part de marché, de nombreux fournisseurs de services cloud  introduisent des instances de calcul spécifiques qui ciblent les charges de travail intensives et facilitent l’intégration de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique dans les applications d’entreprise », souligne IHS Markit dans son rapport Cloud Services for IT Infrastructure and Applications Market Tracker. .

Selon IHS Markit, le marché des services cloud hors site devrait atteindre 374 milliards de dollars en 2022, soit près de trois fois plus qu’en 2016. Le rapport indique notamment que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique trouveront des usages dans les segments cloud-as-a-service (CaaS) et plateforme-as-a-service (PaaS), fortement en croissance.

« Les offres de services innovantes des fournisseurs de services Cloud se multiplient, incluant y compris la technologie blockchain dans les offres de services PaaS », explique IHS Markit.

« Amazon a fait un pas de géant en intégrant Alexa dans les applications métier Amazon Web Services et en lançant plusieurs services d’apprentissage automatique, élargissant ainsi son offre de solutions intelligentes », commente Clifford Grossner, directeur de recherche et conseiller d’IHS Markit. « Google et Cisco ont également amélioré leurs technologies, ciblant les déploiements de cloud hybride avec une collaboration visant à exécuter ces tâches, à la fois sur site et à partir de Google Cloud. »

Quant à Microsoft, le groupe prend des mesures pour aider les développeurs d’IA à créer des applications qui s’exécutent sur son cloud Azure. Le projet Brainwave de Redmond, présenté en mai lors de la conférence Build Developer, permet aux développeurs d’utiliser des FPGA (Field-Programmable Gate Arrays), pour mieux et plus rapidement traiter les modèles d’IA et les reconfigurer après leur installation sur un serveur Azure.

IBM applique l’IA à la gestion du stockage via Storage Insights, qui recueille les données d’utilisation et de performances depuis una gamme de données clients d’IBM stockés dans le cloud IBM, où ils sont analysés à l’aide d’algorithmes d’apprentissage automatique pour déterminer les paramètres optimaux pour des charges spécifiques. . Les algorithmes d’apprentissage automatique peuvent fournir des recommandations de paramétrage basées sur les objectifs de performance et les objectifs de prix du client.

Depuis des années, le cloud offre aux entreprises un stockage flexible, des performances améliorées et des coûts réduits. Aujourd’hui, ces avantages sont des enjeux de taille. Le cloud du futur devra fournir aux clients une intelligence et des perspectives uniques pour assurer son succès. Une certaine clairvoyance, même. Le nuage intelligent se manifeste.

 Auteur : Chris Nerney

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: