Les fondamentaux d’une plateforme digitale

Les entreprises qui réussissent aujourd’hui s’appuient sur une plateforme digitale (digital business platform) comme socle de toutes leurs applications. Une plateforme digitale offre l’agilité nécessaire pour construire de nouvelles applications, et en assurer la maintenance dynamique.

À quoi ressemblent ces plateformes ?

Une plateforme digitale repose sur trois piliers : l’intelligence, l’orchestration et l’automatisation. Ces piliers placent la plateforme digitale au cœur de la transformation de l’entreprise. Elle joue un rôle moteur dans cette transformation en transformant les données en informations, et en facilitant la prise de décision. Une telle plateforme combine l’efficacité opérationnelle à l’analytique pour créer une entreprise apprenante plus intelligente, plus rapide et rationalisée.

  • L’intelligence : nettoyer et transformer les données grâce au machine learning pour donner un aperçu complet de la situation
  • Orchestration : déployer et standardiser aussi bien les outils que les processus
  • Automation : permettre une réduction des couts, augmenter la productivité, la disponibilité, la fiabilité et la performance.

La plateforme digitale est soutenue par une plateforme hybride de développement et d’exploitation cloud qui englobe :

  1. Microservices : Les microservices offrent bien des avantages. Ils ne se concentrent que sur une seule chose à la fois, pour n’offrir que le meilleur. Ils sont programmés dans un contexte particulier et dans un domaine spécifique.  De plus, les microservices permettent l’intégration et facilitent la livraison rapide de nouvelles capacités (greenfield applications) ainsi que la modernisation applicative (brownfield applications).
  2. Developpement agile : En procédant par étapes itératives et incrémentales, les entreprises seront capables de mettre en place une plateforme agile et rapide. Le système disposera d’une meilleure collaboration et d’une rétroaction continue, ce qui permettra aux entreprises de gagner en efficacité.
  3. Big data et IoT : Grâce au données générées par ses capteurs, l’Internet des objets (IoT) fournit des informations opérationnelles et des informations sur le produit lui-même. Le flux massif d’événements en continu et la centralisation ciblée de l’information nécessitent de l’intelligence à la périphérie. Afin de devenir une réelle aide à la décision, les données générées sont ingérées, étiquetées et agrégées. C’est uniquement après avoir été traitées qu’elles pourront être utilisées dans les analyses prédictives et préventives.
  4. API : Les écosystèmes métiers sont définis par les relations entre les participants, et l’échange d’informations est la sève qui irrigue l’écosystème. Les API fournissent les interfaces et les formats communs. Les écosystèmes fondés sur les API permettent aux applications de la plateforme digitale d’étendre leur portée en exploitant les données internes et externes.
  5. Automatisation : La plateforme d’automatisation fournit une base facile à utiliser et son usage s’étend au-delà de l’informatique. Grâce à la démocratisation de l’outil, les employés aux quatre coins du globe peuvent accéder aux fonctions et aux données dont ils ont besoin. Ils ont la capacité d’écrire de nouvelles logiques d’application en tant que règles métier descriptives et peuvent utiliser des services algorithmiques dopés par le machine learning et l’intelligence artificielle pour améliorer leur productivité.
  6. Virtualisation, conteneurs et PaaS : ces trois éléments changent la donne et assurent un provisionnement rapide, une évolutivité des services à “code d’infrastructure” nécessaires au développement, au test, à la mise en production et au déploiement des applications.

Au fil du temps, la plateforme digitale va évoluer, passant de règles d’origine humaine à des règles d’origine machine, et son objectif sera de rendre les données disponibles et de les publier (plutôt que de les traiter). La consommation sera alimentée par une architecture sans serveur et des interfaces multimédias. De telle sorte que la plateforme sera en constante évolution.

Pour en savoir plus, lisez l’article  Offrez à vos clients une meilleure expérience de leurs applications digitales.


JP Morgenthal Chief technology officer, Application Services, DXC Technology @jpmorgenthal

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: